Florence Benita Florence Benita

Papier dominoté

 

J’ai découvert récemment la dominoterie que j’admire autant par son histoire, sa technique, ses motifs et leurs colorations…

A la croisé des chemins entre vestige du temps passé et intemporalité, les papiers dominotés témoignent d’inspirations variées traversant les années, les styles mais conservent l’unique technique de fabrication, précieux héritage.

Cette heureuse harmonie de fleurs, arabesques, géométries et motifs graphiques composent de merveilleux tableaux qui nous font voyager dans le temps, de l’Asie à l’Afrique avec une infinie modernité : La dominoterie est la conception, la fabrication ou le commerce de feuilles de papiers peints imprimés en couleur avec des motifs très singuliers.

La personne qui se consacre à ce métier est appelée dominotier, il « imprime des feuilles mobiles “dominos”d’une dimension de 32 x 42 cm, à partir de planches gravées de motifs et les rehausses de couleurs à la main ou à l’aide de pochoirs. Il place les couleurs sur une gomme végétale, le papier est plongé dans une cuve, immédiatement retiré et rincé. Le fabricant de papier peint imprime les motifs à partir de matrices de bois gravé sur un papier “à la forme”.

Selon l’épaisseur, le papier, feuille ou carte, est imprimé à partir de motifs gravés, par le biais de la xylographie en taille d’épargne sur du bois; on a ainsi un bloc appelé « patron », qui est encré en noir ou en couleurs. Plusieurs passages à la presse peuvent être possibles pour obtenir une impression en plusieurs couleurs.

Le papier dominoté, décoré de motifs floraux ou géométriques, ornait l’intérieur de coffres, d’armoires ou habillaient des boîtes. Il servait également à la décoration murale de pièces de petites dimensions comme les corridors ou les alcôves. Il était aussi fréquemment utilisé pour relier les livres brochés, constituant aujourd’hui le rare témoignage d’une grande production. Ces papiers décoratifs ont progressivement disparu à la fin du XVIIIe siècle avec l’invention du papier continu (rouleau).

source@Antoinette Poisson

 

 

C’est ce savoir-faire unique disparu que fait revivre l’équipe de créateurs de papiers peints dominotés d’Antoinette Poisson dans le respect des techniques artisanales du XVIIIe siècle.

Antoinette Poisson : https://www.antoinettepoisson.com

Reportage vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=rHf44QhDW1k

 

Valérie Hubert présente sa passion de cet art dans un ouvrage dédié : ” Les papiers dominés, une collection particulière” : https://www.abebooks.fr/rechercher-livre/titre/papiers-dominotes/

Marc Kopylov publie un livre exhaustif : ” Dominotés français” : https://www.amazon.fr/dominotés-français-déphémères-couvertures-colorées/dp/2867422078

Partager :

Plus d'articles